Présentation du plan national "Etudiants Entrepreneurs "

 

Contexte

Le 16 novembre 2009, Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé du Commerce, de l'artisanat, des PME, du tourisme, des services et de la consommation, ont présenté leur plan pour développer l'esprit entrepreneurial chez les étudiants et faire émerger une nouvelle génération d'entrepreneurs issus de l'enseignement supérieur, un an après la création du statut de l'auto-entrepreneur.

Objectifs

Ils souhaitent ainsi que d'ici 2012, la sensibilisation, la formation et l'accompagnement à l'entrepreneuriat soient intégrés dans les parcours de tous les futurs diplômés de l'enseignement supérieur qui se préparent à entrer dans la vie active.

Pour cela, il est nécessaire de s'appuyer sur les initiatives existantes et d'encourager les coopérations entre établissements, en particulier dans les Pôles de Recherche et d'Enseignement Supérieur (PRES) :

-          En généralisant et en assurant la promotion des bonnes pratiques : 300 actions de sensibilisation, de formation ou d'accompagnement sont déjà recensées, six "maisons de l'entrepreneuriat" ont développé des initiatives inter-établissements, 30 incubateurs publics encouragent la création d'entreprises issues de la recherche, et de nombreuses associations locales offrent leur soutien aux étudiants.

-          En décloisonnant les formations : universités, grandes écoles, incubateurs, réseaux d'entrepreneurs sont incités, au sein des PRES, à se coordonner et développer des outils communs pour toucher davantage d'étudiants.

Les cinq mesures

Le plan en faveur du développement de l'entrepreneuriat au sein des établissements d'enseignement supérieur s'articule autour de cinq mesures :

-          Le lancement d'un appel à projets doté de 3 M€, cofinancé par le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et par le ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, pour créer des pôles de l'entrepreneuriat étudiant, en particulier au sein des Pôles de Recherche et d'Enseignement Supérieur. Ces pôles devront être inter-établissements, et associer les acteurs économiques locaux, pour offrir un accompagnement innovant aux étudiants. Ils proposeront des initiatives communes en matière de sensibilisation, de formation ou d'accompagnement (ex : organisation d'évènements, soutien pédagogique, conseil et orientation des étudiants porteurs de projet, incubateurs étudiants...).

-          La mise en place d'un « référent entrepreneuriat »  au sein de chaque établissement d'enseignement supérieur, avec pour mission d'aiguiller les étudiants vers les carrières entrepreneuriales et proposer les soutiens dont ils peuvent bénéficier. Ces référents travailleront en lien avec les bureaux d'aide à l'insertion professionnelle au sein des universités.

-          La pérennisation du concours national de l'entrepreneuriat étudiant, « Innovons Ensemble ». 1 000 étudiants participeront à l'édition 2010, co-organisée par le réseau Retis, la Conférence des Présidents d'Université et la Conférence des Grandes Ecoles. Au-delà du concours, deux autres actions « Innovons Ensemble » seront proposées : une journée "portes ouvertes" dans les structures d'accompagnement à la création et les start-up, et la mise en place d'une plateforme de stages en PME innovantes (http://www.innovons-ensemble.com/).

-          La création d'une « junior entreprise» au sein de chaque université, grâce au soutien de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises.

-          Le lancement d'une mission de coordination nationale sur l'entrepreneuriat. Jean-Pierre Boissin, Professeur à l'université de Grenoble, IAE-CERAG, a été missionné pour suivre la mise en œuvre de ces mesures, veiller à l'animation du réseau des «référents entrepreneuriat», et formuler des propositions complémentaires pour les aider dans leur mission. Il travaillera en lien avec la Conférence des Présidents d'Universités, la Conférence des établissements et écoles de formations des ingénieurs, et la Conférence des Grandes Ecole, le réseau RETIS, APCE (OPPE), la FNEGE, la CDC, la DGRI, la DGESIP et la DGCIS. Ces acteurs constitueront le Comité de Pilotage de cette mission. Cette coordination nationale s'appuiera aussi sur un groupe de réflexion des acteurs de la société civile en entrepreneuriat (Comité pour la Promotion de l'Entrepreneuriat des Jeunes CPEJ) lancé par l'APCE en juin 2010.

Lancement des "Pôles Entrepreneuriat Etudiants" - 1er octobre 2010

Le 1er octobre 2010, le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche et le ministère des PME ont organisé une matinée consacrée au lancement des PEE et à la présentation du coordinateur national choisi. A cette occasion, Valérie Pécresse a rappelé l'état d'avancement du plan national lancé le 16 novembre 2009 :

-          20 Pôles entrepreneuriat étudiant ont été sélectionnés à travers la France.

-          300 référents entrepreneuriat remontés par les établissements (à noter que 71 universités sur 83 ont désigné un référent).

-          Le nombre de juniors entreprises est passé de 11 à 25 dans les universités.

-          Jean Pierre Boissin, Professeur à l'IAE de l'université de Grenoble, a été désigné par les ministres pour coordonner ce plan national pour les 3 ans à venir.

 

Pour plus d'informations